frise

Page 1 - 2 - 3

La sécurité à vélo

Votre sécurité dépend de facteurs dont vous êtes responsables : votre comportement, votre équipement et celui de votre vélo, et de facteurs externes sur lesquels vous pouvez également agir.

Votre comportement.

Une règle d’or : respecter le Code de la route. Notamment les feux, stop, et cédez-le-passage…

Avant de tourner, regardez toujours à gauche et derrière pour vérifier que vous pouvez le faire sans risque. Tendez le bras pour indiquer votre intention de changer de direction.

Sur la chaussée, roulez à droite, mais ne serrez pas de trop près le bas-côté des routes de campagne (attention aux ornières et gravillons), ou les véhicules en stationnement en ville (gare aux ouvertures de portières intempestives, aux piétons qui débouchent entre deux voitures, etc…) !

Attention aux angles morts ! Notamment ceux des poids lourds et véhicules de transport en commun. Selon votre place par rapport au véhicule, vous êtes visible… ou non ! L’important est de toujours garder le contact visuel : si vous pouvez voir le chauffeur, il peut vous voir aussi.

En groupe, roulez en file indienne. Hors agglomération, vous avez le droit de rouler à deux de front, mais pas plus. Attention de ne pas obliger les véhicules à des manœuvres d’évitement dangereuses si la chaussée est étroite.

Votre équipement.

A vélo, dépourvus de carrosserie, silencieux et parfois peu visibles, vous êtes vulnérables ! Quelques précautions s’imposent :

Portez un casque homologué, adapté à votre taille et correctement attaché ! La tête est l’une des parties du corps les plus fragiles et c'est la plus souvent touchée lors d’une chute ou d’un accident. C'est pourquoi, même si le port du casque n'est pas imposé par le code de la route, il est néanmoins indispensable.

Pensez à être bien visibles : vêtements clairs, bandes rétroréfléchissantes. Le gilet est obligatoire pour les cyclistes circulant de nuit hors agglomération, ou le jour en cas de mauvaise visibilité.

L'équipement de votre vélo.

Ayez toujours le contrôle de votre vélo ! Aussi, n’oubliez pas de contrôler régulièrement vos freins, de vérifier l’état de vos pneus (sont-ils usés ? dégonflés ?).

De nuit, ou par visibilité réduite, allumez vos lanternes. Et n'oubliez pas d'équiper votre vélo des dispositifs rétroréfléchissants obligatoires.

Facteurs externes.

Dans beaucoup d'agglomérations, la pratique du vélo est de plus en plus encouragée. Des aménagements spéciaux (pistes cyclables, sas vélo, double-sens cyclables, tourne à droite cyclistes...) équipent fréquemment les villes. Hors agglomération, les voies vertes étendent progressivement leur réseau sur tout le territoire.
Tout n'est pas bien conçu pour autant, faute, peut-être, de concertation suffisante avec les pratiquants. De plus l'entretien de ces équipements est trop souvent négligé et ils ne sont pas toujours respectés par les autres usagers de la route, ou même par les travaux de voirie. Aussi le cycliste régulier rencontre de nombreux obstacles, des passages dangereux, des équipements inadaptés. Vous pouvez signaler ces "points noirs" au CODEP des Yvelines gràce à la Fiche d'Analyse et d'Identification des Dangers et Anomalies des Infrastructures Routières. Le CODEP exploitera les informations de vos fiches pour demander des améliorations des infrastructures routières auprès des services compétents.

Page 1 - 2 - 3